Version imprimableSend by email

Current Size: 100%

Le territoire

 

Entre Atlantique et Méditerranée, aux portes de Toulouse et de Carcassonne, le Pays Lauragais s’étend sur 167 communes. Ce territoire, à forte identité culturelle et historique, cultive ses atouts de « Pays de Cocagne » qui assurent sa croissance et son attractivité.

 

Le territoire en quelques mots …

Le Pays Lauragais regroupe 167 communes et 103 825 habitants (source : RGP 2014) sur 1 927 km². Son périmètre s’inscrit sur 3 départements (l’Aude, la Haute-Garonne, le Tarn) et 1 région (Occitanie).

Le territoire est structuré en 4 communautés de communes :

 

Le Lauragais au fil de l'histoire

La magie poétique de la langue occitane pourrait faire penser au labour (du latin " laurare "), mais l'origine du nom " Lauragais " provient d'un ensemble féodal, dominé dès le XIIème siècle par les seigneurs de Laurac le Grand, localité située près de Fanjeaux, dans l'Aude.

 

Le Lauragais "historique" s'étend de part et d'autre de l'ancienne Voie d'Aquitaine depuis la banlieue toulousaine jusqu'à Bram, de l'Hers Vif en Ariège jusqu'au Sor dans le Tarn.

Il correspond à peu près au " Pays de Caucanha ". Il connait son âge d'or du XVème au XVI ème siècle avec la culture du pastel dont on extrait des pigments bleus. Cet essor économique lui vaut le surnom de " pays de Cocagne ", la coque étant une boule de pastel broyée et séchée. Le pays Lauragais reprend les limites de l'ancien Comté du Lauragais, puis de la Sénéchaussée de Castelnaudary, juridiction de l'Ancien régime jusqu'à la Révolution.

 

Le découpage de la France en départements (1790) dissout le Lauragais en quatre départements : la Haute-Garonne et l'Aude en grande partie, et sur ses limites nord et sud, le Tarn et l'Ariège.

Au début du XIXème siècle, le Lauragais constitue deux arrondissements (Castelnaudary et Villefranche de Lauragais) qui sont supprimés en 1926. Le Pays connait d'importants progrès industriels au XIXème, notamment dans le textile, le cuir, le bois, le meuble, les tuileries ou les minoteries après avoir profité au XVIIIème siècle du creusement du Canal du Midi en relation avec Marseille et Bordeaux.

 

Le Pays Lauragais, fort de ses 167 communes, développe depuis 1998 un projet de développement territorial en s’adaptant sans cesse aux différents dispositifs mis en place par le législateur.

 

D’abord structuré en Association puis en Syndicat Mixte pour développer le Schéma de Cohérence Territoriale, il devient depuis le 01 janvier 2015, Pôle d’Equilibre Territorial et Rural. Il rassemble sous une même entité l’exercice de la compétence SCOT, les missions de Pays et les fonctions du Gal des Terroirs du Lauragais.